Close

Bigorio

Museo del Bigorio

  1. Contact

    Museo del Bigorio
    Convento Santa Maria dei Frati Cappuccini
    6954 Bigorio
    Tél +41 91 943 12 22
    bigorio@cappuccini.ch
    www.bigorio.ch

  2. Notes

    Exposition permanente: objets d’origine capucine (faits à la main).

  3. Ouverture

    Ouvert toute l'année
    Seulement avec préavis

  4. Prix

    Entrée CHF 5.-

  5. Accessible aux personnes porteuses de handicap
    • Inaccessible en fauteuil roulant, mais est accessible aux personnes à mobilité déficiences (C)

Le Musée se trouve dans le joli « Convento di Santa Maria » à Bigorio. L’exposition permanente permet de découvrir divers objets réalisé à la main par les frères capucins au cours de l’histoire et de comprendre le style de vie dans le couvent.

Le Musée se trouve dans le joli couvent de Santa Maria à Bigorio.
La collection veut à la fois être un projet de conservation de ce qui reste et le souvenir de ces modes de vie désormais disparus; et ce sur deux plans: celui de la religiosité et du comportement quotidien. Les locaux distinguent deux aspects. D’une part les objets qui évoquent l’activité religieuse, dans leur double forme de liturgie et de piété pratiquée; et d’autre part les diverses occupations quotidiennes du capucin. En effet, dans cet ordre, travail et prières se fondaient dans de petites activités artisanales, certaines nécessaires dans une économie de subsistance assez maigre, telles que la quête, l’horticulture, la confection des vêtements, l’entretien du réfectoire et la cuisine, et d’autres pour occuper les heures libres dans des activités non rémunérées.Ils tissaient, tressaient des paniers, fabriquaient de petits meubles, les plus habiles sculptaient des statuettes dévotionnelles en bois et fabriquaient des tabernacles (il en existe un de type capucin que l’on trouve dans les églises rurales); l’activité intense de distillerie (le ratafia en est un rescapé), de pharmacopée, même de médecine, favorisée par la grande présence des capucins dans les épidémies de peste (la série de tenailles pour extraire les dents en témoigne).

On peut aussi découvrir les objets relatifs à la prière. Parmi les objets liturgiques on peut admirer une belle série de tissus et d’objets en métal, dont certains nous portent même jusqu’à notre siècle. Des instruments de pénitence, couronnes, reliquaires et images de dévotion témoignent de la pratique religieuse quotidienne. Parmi ceux-ci, certains sont de véritables œuvres d’art, tel que le grand crucifix médiéval (acheté récemment) et le Christ déposé articulé, véritable rareté. Une part importante de ce matériel se trouve dans le couvent, et a une fonction à la fois décorative et dévotionnelle encore vive. La bibliothèque qui renferme beaucoup de livres, souvent signés par des capucins ayant vécu là, qui témoignent aussi du mode de vie évoqué par le petit musée, est très intéressante. Le visiteur ne pourra manquer de remarquer l’ensemble des tableaux exposés dans l’église, comme celui de la Madone de l’autel principal qui est de très grande qualité, ainsi que la marqueterie de ce même autel, réalisée par les capucins au XVIIIè siècle, les superbes antependiums en cuir et les chandeliers particuliers en bois.

  1. Disclaimer

    Les informations de ce site sur les services ou les produits sont fournies par des partenaires externes. Ces informations sont sujettes à de fréquentes modifications, c’est pourquoi Lugano Region ne peut se considérer responsable en cas d’éventuelles inexactitudes.