Close
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico
  • Sentier histoire et nature de Sonvico

Itinéraires thématiques – Sentier histoire et nature de Sonvico

Etappe 18: Place charbonnière

Dans nos forêts de nombreuses clairières ont été aménagées pour la production du charbon de bois. Elles ont fonctionné jusqu'à la deuxième guerre mondiale avant d'être brusquement abandonnées.

L'activité était rentable parce qu'on transportait plus aisément du charbon que le bois. Les revenus de la vente étaient aussi intéressants. Le charbon avait un rôle primordial. Il suffit de penser à son emploi domestique : braseros, et fers à repasser produisaient beaucoup plus de chaleur et moins de fumée avec le charbon qu'avec le bois. On obtient du charbon en brûlant le bois à une température élevée avec un minimum d'oxygène.

Le charbonnier commençait à construire au milieu de la place une cheminée, structure verticale creuse, qui servait pour allumer le feu et pour le contrôle de l'oxygène et de la combustion. Tout autour on plaçait le bois coupé pour former une coupole. Ensuite la construction devait être recouverte avec une couche de mottes et de terre pour bloquer l'entrée de l'air. Enfin on allumait la meule à partir de la cheminée centrale et on dirigeait le feu en faisant des trous. Les substances volatiles produites pendant la combustion pouvaient ainsi sortir.

Une semaine ou plus après l'allumage le charbon était prêt pour la vente. Normalement les femmes se chargeaient du transport puisque traditionnellement elles se voyaient assignées les tâches pénibles. Sur les emplacements on trouve encore de petits morceaux de charbon.

  1. Excursions connexe

    Sentier histoire et nature de Sonvico
    Etappe 1: Puits et “Riaron”
    Etappe 2: Maison de justice
    Etappe 3: Gràad
    Etappe 4: Cassinél
    Etappe 5: Forêt mixte de feuillus
    Etappe 6: Curiosités géologiques
    Etappe 7: Moulin et pont
    Etappe 8: La clairière
    Etappe 9: Le torrent Franscinone
    Etappe 10: Lavoir
    Etappe 11: Les oiseaux du bois
    Etappe 12: La vallée d’érosion du Franscinone
    Etappe 12: Eau et énergie
    Etappe 13: La lisière du bois de franc-bord
    Etappe 14: Refuge pour la transfomation du lait
    Etappe 15: Four pour la production de la chaux
    Etappe 16: La zone rurale
    Etappe 17: La zone humide de “Canéed”
    Etappe 19: Terrains en terrasse
    Etappe 20: Madonna d'Arla
    Etappe 21: La châtaigneraie de Pian Piret
    Etappe 22: Hêtraie
    Etappe 23: Rocher creusé de coupelles
    Etappe 23: Denti della Vecchia
    Etappe 24: R’Alborón
    Etappe 25: Oratoire de San Martino
    Etappe 26: Le village de Sonvico
    Etappe 27: Pressoir à noix
    Etappe 28: Eglise Saint Jean-Baptiste

  2. Comment arriver

    Les lignes de bus régionales luganaises (Autolinee Regionali Luganesi) couvrent le trajet Lugano – Sonvico; du Val Colla on peut arriver à Sonvico en empruntant le car postal en parcourant le trajet Tesserete – Sonvico.

    Voyage avec les transports publiques!

  3. Signalisation de direction

    Sonvicosentierostorico Adesivo

  4. Download